Le marché de Crawford

Audio: écoutez ici
Emplacement : coin des rues Ontario et Place d’Armes

En 1783, Sir Frederick Haldimand conclut un accord, appelé le marché Crawford, qui restera un des événements majeurs de la culture et du développement de Kingston. Reconnaissant le vœu des Mohawks de s’établir sur une terre occupée par les Mississaugas, Haldimand ordonne que les négociations débutent dans le but de convenir à un accord avec les résidents actuels. En octobre 1783, le capitaine William Crawford, un ancien du régiment royal de New York, représentant le gouvernement britannique, fait part de son succès : Le chef Mynass, le plus ancien des Mississaugas et d’autres chefs Onandaga convoqués sur l’Île de Carleton, ont accepté de vendre leur terre s’étendant de Toniata ou la rivière Onagra (affluent du fleuve St Laurent, au sud de Cataraqui) à la rivière de la baie de Quinté, en incluant les îles. Ils ont conclu un échange, les terres contre toutes les couvertures, les armes à feu, les munitions et les habits qu’ils désiraient, ainsi qu’ «autant de chiffon rouge qu’il faudrait pour créer une douzaine de manteaux et de chapeaux galonnés». Depuis plusieurs années, les Mississaugas retournent au Parc Macdonald pour recevoir leur dû.

Tour : autochtone
Titre : Le marché de Crawford
Ville : Kingston
Époque : 1750-1800

Retour à la carte de l’histoire autochtone