La Crise du «Grant Hall» Pendant la Première Guerre Mondiale

Adresse : 43 Ave University
Audio: écoutez ici

Construit en 1905, le «Grant Hall» est un bâtiment emblématique du campus de l’Université de Queen’s en raison de son haut clocher. Il doit son nom à George Munro Grant, qui fut le principal entre 1877 et 1902. Au cours de la Première Guerre Mondiale (1914 – 1918), ce bâtiment fut converti en un hôpital militaire temporaire hébergeant et soignant les soldats blessés.

L’École de médecine de Queen’s admit pendant les années 1900, des étudiants noirs qui assistèrent à des cours dans le nouveau bâtiment médical de 1907 (maintenant connu sous le nom de Kathleen Ryan Hall et le logement des archives de l’Université de Queen’s). Beaucoup de ces étudiants étaient originaires des Caraïbes, et l’on pense que le Dr James Neish les encouragea à à venir au Canada. Ancien membre de la faculté de médecine de Queen’s, il s’installa, plus tard, en Jamaïque. Les étudiants en médecine noirs participant à des clubs d’étudiants, la politique, des équipes sportives et figurant sur des listes de prix académiques, semblaient avoir été bien intégrée dans la vie du campus. Mais vers la fin de la guerre, des frictions surgirent entre les étudiants en médecine noirs et les soldats, récemment rentrés au Canada, qui furent traités à Grant Hall. Certains soldats exprimèrent fortement leurs mécontentement d’être traités par des étudiants noirs, certains insistant même à ce que soient autorisés à les traiter les étudiants blancs uniquement. Ces attitudes racistes se propagèrent et furent reprises par d’autres personne dans la communauté. Il était notoire que les départements de médecine des Universités de Toronto et McGill avait fait face à des plaintes similaires et avaient en conséquence fermé leurs portes aux étudiants noirs. Cette mesure incita l’université de Queen’s, subissant un stress dû à la réduction de budget pendant la guerre, à agir rapidement en retirant ces étudiants. Tous les noirs étudiant en médecine, y compris ceux dans leur quatrième et cinquième année suivant des cours cliniques, furent invités à poursuivre leurs études ailleurs. Cette résolution fut traîtée sans critique par le conseil de l’université et fut adoptée en janvier 1918.

Les étudiants qui se firent expulsés de l’université, ne protestèrent pas. Il y a un manque de documentation détaillant où ils se sont retrouvés, mais l’on suppose que la plupart fut transférée vers les grandes villes ayant de plus grandes populations noires, telles que l’Université Dalhousie, à Halifax, où le corps professoral avait recommandé leur transfert. Malheureusement, les étudiants noirs ne furent réadmis à l’école de médecine de l’Université de Queen’s qu’après la Seconde Guerre mondiale.

Itinéraire : Histoire des noirs
Titre : La crise du «Grant Hall» pendant la première guerre mondiale
Emplacement : Grant Hall, Université de Queen’s
Ville : Kingston